Hell's Bells

FORUM PLUS DE 18 ANS
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Sebastian Barnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Sebastian Barnes

avatar


Messages : 12
Date d'inscription : 23/01/2010

Dans le monde de Londres
Âge: Contrôler les métaux par la pensée
Métiers: :
Disponibilité Rp: : 42 ans

MessageSujet: Sebastian Barnes Dim 24 Jan - 8:30

Nom: Barnes

Prénom: Sebastian

Âge: 42 ans

Caractère: Sebastian n'aime pas l'attention. En réalité, il n'aime pas grand chose ou grand monde. D'un naturel plutôt solitaire, il a l'art de se faire assez discret pour passer inaperçu la majeure partie du temps. Un véritable fantôme, un courant d'air que personne ne remarquera sur l'instant mais qui, une fois passé, laissera sa trace. Cependant, il lui arrive d'être une grande gueule et il ne se laissera jamais marcher dessus, par qui que ce soit d'ailleurs. Evitez de le provoquer, il se vengera d'une manière ou d'une autre, car il faut bien admettre que l'homme est fier et orgueilleux. Pour se faire, il n'utilisera pourtant pas la violence, il n'en voit pas l'intérêt. Non. C'est tellement plus jouissif de faire du mal à quelqu'un dans l'ombre, en allant chercher ses plus noirs secrets, en le détruisant de l'intérieur. Ca, ça le botte! Et il faut bien avouer qu'il excelle dans ce genre de choses. Ce sont d'ailleurs ces traits de caractère qui l'ont aidé à devenir un bon journaliste. Cependant il ne faut pas voir derrière cela une forme de sadisme, ce serait plutôt de la stratégie et de la ténacité mêlées à son mépris pour le genre humain. Barnes est une personne très réfléchie et froide. Il n'agit quasiment jamais sous le coup d'une impulsion. Il faudrait pour cela qu'il se trouve face à une situation nouvelle qui le dépasserait complètement, ce qui ne s'était jamais produit avant qu'il ne passe un fameux pacte mais qui risque bien de devenir son quotidien dès qu'il aura commencé sa chasse ! Ni bon, ni mauvais, il reste sur le fil, en équilibre, ne penchant clairement pour aucun des deux côtés.

Physique: Des cheveux blonds coupés courts et des yeux bleus-gris, voilà qui pourrait passer pour un visage d'ange si un air bourru et fermé ne se promenait pas constamment sur celui de Sebastian. En effet, l'homme ne sourit pas, ou peu et son regard, bien qu'emprunt de douceur de temps à autre, est dur et scrutateur. En se plongeant dans le fond de ses orbites et en y regardant de plus près, un mal-aise se fait sentir lorsqu'on y descelle une lueur rusée et une colère latente. Cependant la plupart des gens attribuent cela à un effet de leur imagination car l'apparence de l'homme, même s'il a l'air renfrogné, est plutôt rassurante. Même dans son allure, il reste la discrétion incarnée. Il est en effet de stature tout à fait commune et l'on ne trouve rien d'extravagant au niveau de son habillement, bien qu'il ne soit pas non plus du genre costume trois-pièces. D'ailleurs, rares sont les occasions qui l'obligent à porter ce qu'il considère comme un déguisement. On le verra plutôt porter des t-shirts usés et des jeans tout ce qu'il y a de plus banals ainsi qu'une sacoche fourre-tout qui ne le quitte que rarement. Rien de bien remarquable donc au niveau de ses vêtements, sinon qu'ils lui donnent un côté négligé et tout sauf classe. La clope qu'il tient très souvent entre ses lèvres ainsi que la bouteille de bière dans l'une de ses mains, renforcent ce sentiment lorsque l'on croise sa route. Son allure un peu débraillée l'aide dans sa vie de tous les jours car elle a tendance à induire en erreur la plupart des gens qu'il rencontre et qui ne voient en lui qu'un modeste homme un peu à côté de la plaque et non pas le journaliste acharné qu'il est.

Métier: Journaliste / Chasseur d'âmes

Pouvoirs: Contrôler les métaux par la pensée.

Histoire : Né à Londres en 1968, Sebastian Barnes est le fils unique d'un couple de politiciens plus ou moins honnêtes. Choyé par des parents qui voyaient en lui leur trésor mais surtout leur relève, il fut élevé dans un monde d'adulte ou petites manigances et gros mensonges étaient rois. Il fut obligé de subir une vie publique qui le dépassait totalement et qu'on ne lui expliquait pas, ses géniteurs étant bien trop occupés à donner des soirées mondaines avec les grands noms du pays pour faire réellement attention à leur gamin. Pour ça, ils avaient une nounou et des cadeaux hors de prix dont ils l'abreuvaient. Il aurait donc pu être une parfaite caricature de gosse pourri-gâté, cependant, le garçon était tout sauf bête. Tout petit, il ne comprenait bien sûr pas les tenants et les aboutissants, mais il avait ressenti que ce que faisaient ses parents avaient de l'importance. Il pu voir surtout, au fil du temps et avec ses yeux d'enfant, les coulisses du monde, ce qui eu pour effet de détruire son innocence dès qu'il fut en âge de saisir ce qui l'entourait. L'hypocrisie de ses parents, qui lui inculquaient des valeurs morales alors qu'eux-mêmes ne les suivaient pas, poussa très rapidement l'enfant à ne plus croire en personne. Comment aurait-il pu? Pourquoi faisaient-ils le contraire de ce qu'ils disaient? Pourquoi ne tenaient-ils jamais leur promesses? Une sorte de crainte du monde poussa l'enfant à se refermer sur lui-même. S'il ne pouvait même pas faire confiance à ses parents, alors autant se couper de ce qui l'entourait le plus vite possible!

Ce sentiment s'exacerba à l'adolescence et s'intensifia par de la colère couvée. Etant toujours sous les feux de la rampe, il ne pouvait se permettre le moindre faux-pas, le moindre écart, tant qu'il ne serait pas libre de ses mouvements, mais il haïssait ses parents à présent. Il bouillonnait littéralement à l'intérieur et aurait donné cher pour dénoncer tout ce qu'il pouvait entendre tout autour de lui, dans le secret des confidences. Cependant, il avait trouvé un moyen bien plus amusant de se venger du monde. Car oui, il s'agissait de vengeance ! On lui avait volé son enfance en le prenant pour un adulte dès le départ, l'obligeant à se taire constamment sur ce qu'il savait. On l'avait mêlé, malgré lui, à des combines et des affaires qui ne devraient jamais atterrir dans l'oreille d'un enfant. Il savait depuis longtemps qu'il ne pourrait jamais y changer quoique ce soit, que les dirigeants fonctionneraient toujours de la même manière. Mais il allait prouver à ces menteurs qu'ils n'étaient pas tout-puissants non plus. Il ne s'agissait pas de justice ni de moralité, mais plutôt d'une leçon que Sebastian s'était fait un devoir de leur donner. Et quel meilleur moyen d'y arriver que de devenir journaliste?

Ses parents en furent enchantés, bien qu'un peu déçus de ne pas voir leur précieuse progéniture suivre leurs pas si clairement imposés dès le début de sa vie. Mais après tout, un journaliste dans la famille, c'était toujours utile non? Surtout lorsqu'il s'agissait de son propre fils qui ne pourrait jamais les trahir et qui pourrait même les couvrir eux et leurs amis en cas de coup dur. Cependant c'était sans compter sur l'envie de Sebastian d'emmerder son monde! Grâce aux diverses connexions qu'il s'était fait à travers ses parents, il pu se mettre en place un réseau, restreint, mais assez bien ficelé, qui lui permettait d'obtenir des informations assez rapidement et sur presque tout. La plupart du temps, on ne lui donnait que des pistes, mais il avait l'art et la manière de les fouiller, discrètement, jusqu'à découvrir ce dont il avait besoin sur ses différentes cibles. Dès qu'il partait en chasse, ce n'était plus qu'une question de temps avant qu'il ne les détruise. Donner des infos à des adversaires ou à la concurrence, faire éclater un scandale au grand jour, que cela ait un rapport avec leur vie privée ou leur vie publique. Il leur rendait la vie impossible en leur mettant tout simplement le nez dans ce qu'ils tentaient d'oublier et de cacher, dans ce qui faisait qu'ils n'étaient pas mieux que les autres, contrairement à ce qu'ils tentaient de faire croire. Toujours dans l'ombre, toujours planqué, toujours hypocrite face aux personnes qui l'entouraient, portant constamment un masque. Il savait dans quel monde il évoluait et ne se faisait plus d'illusions sur les hommes et leur mode de fonctionnement. Il avait su en tirer des leçons et connaissais les ficelles depuis assez longtemps pour avoir appris à les utiliser et à s'adapter.

Lorsque l'occasion se présenta à lui, Sebastian n'hésita même pas à dénoncer ses propres parents pour qui il éprouvait une rancœur sans nom. Sa rage était tellement forte que rien ne pouvait l'arrêter dans son entreprise, pas même les diverses et efficaces précautions que ceux-ci avaient prises pour se protéger d'attaques malveillantes. Cependant il arriva un temps dans son enquête où il ne pu plus avancer. Il restait désespérément bloqué depuis de longs mois, ne comprenant pas comment ils avaient pu faire disparaître des dessous de table exorbitants sans que personne ne soit au courant de rien. Plus il cherchait et plus sa vision de l'affaire se brouillait. Pour la première fois depuis le début de sa carrière, il piétinait et se perdait dans des pistes complètement foireuses, ne voyant aucun moyen de s'en sortir. Pourtant, s'il y avait bien des vies qu'il devait briser, c'étaient celles-là ! Des parents constamment absents, arrivistes, opportunistes, sans aucune parole même lorsqu'il s'agissait de leur propre fils, hypocrites, menteurs... Et la liste était encore longue ! Non, ces gens-là ne devaient pas avoir le droit de s'en sortir aussi facilement, pas eux.

Le journaliste était désespéré de trouver enfin un petit quelque chose, un document, un nom, un chiffre, n'importe quoi qui aurait pu le mettre sur la piste... Et c'est là qu'il le rencontra. Ou plutôt elle en l'occurrence. Une belle femme, rousse, flamboyante, attirante au possible. Une femme qui ne semblait pas réelle à vrai dire et qui renfermait en elle quelque chose de mystérieux et de sombre. Une femme qui possédait un charme enivrant et effrayant sous lequel il tomba immédiatement. Elle semblait déjà le connaître par coeur et après une discussion qui dura un temps indéterminé, elle lui posa enfin la question. Il n'en fut pas plus étonné que cela, il avait comme senti cette présence maligne, cependant il fut effrayé par tout ce qu'elle impliquait. Lucifer en personne lui proposait un deal. Barnes obtiendrait ce qu'il voudrait en contre-partie de quoi le Malin pourrait bénéficier de ses services pour une chasse très particulière. Il hésitait... Devait-il accepter? Lui qui n'avait pas plus de morale que les autres ? Qui n'avait jamais aimé les hommes ? Qui faisait tout ce qu'il faisait par simple amusement ou par vengeance ? Qui n'avait pas de réel idéal ? Qui n'était pas un meilleur être humain que tous ceux qui l'entouraient? Lui qui, en somme, n'était pas une bonne personne et qui n'irait de toute façon jamais au Paradis? Oui... pourquoi pas... ? Lui, Sebastian Barnes, vendit son âme au Diable.

Enfin il avait eu sa vengeance ! Enfin il avait gagné ! Un sentiment de fierté et de contentement l'envahissait alors que la vie de ses parents s'écroulait devant ses yeux. Pas une once de remords ne l'assaillit, même lorsqu'ils vinrent quémander de l'affection et du soutien vers leur fils qui fit semblant de leur en donner. Il se fichait pas mal d'eux, tout ce qu'il avait retenu, c'est qu'il avait réussi là son plus beau coup, bien qu'il ait reçu de l'aide. Il se focalisait sur autre chose car il savait que maintenant commençait pour lui une autre vie. Nouvelle recrue parmi les Chasseurs, il attendait avec appréhension et excitation qu'un contrat pointe le bout de son nez jusqu'à ce que le nom d'Amélia Clark parvienne à ses oreilles. Si doux, si enchanteur et pourtant si dangereux! Elle était sa nouvelle cible et bien qu'il n'ait strictement rien contre elle a priori, en tout cas pas plus que contre le reste du monde, elle pouvait l'envoyer en Enfer avant que ce ne soit le bon moment pour lui. Et quitte à choisir, il préférait repousser ce petit voyage au maximum et la renvoyer elle à ses souffrances éternelles ! Plus que jamais il allait devoir faire preuve de prudence, de discernement et de tactique pour arriver à ses fins.

Autres: Non

Lien avec un autre personnage: Non

Quelle âme souhaiteriez vous traquer?: Amélia Clark

Nom de votre avatar: Kiefer Sutherland

Avez vous envoyez les mots de passe? C'est fait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sebastian Barnes Ven 29 Jan - 8:17

Bonsoir monsieur Barnes !
Je vois que les serviteurs de Lucifer sont toujours aussi prompte.
Dois-je vous souhaiter la bienvenue ? Twisted Evil (Oui bien entendu ! ^^)

Tout est en ordre. Pour ma part rien à redire sur ta fiche. ;)
Construite, complète et bien écrite !
Il ne te reste plus qu'à remplir ton profil via la rubrique l'Enfer vous et nous.
Je laisse un second regard valider ou non !

Amuses toi bien chasseur !
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer
MJ - - - grouuuu je suis méchant

avatar


Messages : 2581
Date d'inscription : 28/05/2009
Pouvoirs : Ceux du démons



Dans le monde de Londres
Âge: 6000 ans
Métiers: : Maître des enfers
Disponibilité Rp: : OPEN

MessageSujet: Re: Sebastian Barnes Ven 29 Jan - 8:53

Bonsoir^^

Jolie fiche, jolie histoire, je ne trouve rien à redire, à part peut être un renseignement à me donner, ton pouvoir est du genre celui de Magneto? C'est tout ce que je souhaite savoir.

Avant de te valider cependant, je te demanderais de signer le règlement^^merci!

_________________

-|L'histoire |-|Fiche d'évolution|-


    "Vous savez...il suffit de peu de chose pour être heureux. Je le sais bien, je sais toujours tout. Vous devriez...me faire confiance. Je peux vous donner tout ce que vous désirez. En échange, je ne demande que votre âme, si peu en sommes."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ambrosia.forums-actifs.com/
Lucifer
MJ - - - grouuuu je suis méchant

avatar


Messages : 2581
Date d'inscription : 28/05/2009
Pouvoirs : Ceux du démons



Dans le monde de Londres
Âge: 6000 ans
Métiers: : Maître des enfers
Disponibilité Rp: : OPEN

MessageSujet: Re: Sebastian Barnes Ven 29 Jan - 9:12

Très bien,toutes les conditions sont rentrées je te valide^^

Bien sûr Samuel pourra te demander quelques compléments s'il le juge nécessaire^^

_________________

-|L'histoire |-|Fiche d'évolution|-


    "Vous savez...il suffit de peu de chose pour être heureux. Je le sais bien, je sais toujours tout. Vous devriez...me faire confiance. Je peux vous donner tout ce que vous désirez. En échange, je ne demande que votre âme, si peu en sommes."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ambrosia.forums-actifs.com/
Sebastian Barnes

avatar


Messages : 12
Date d'inscription : 23/01/2010

Dans le monde de Londres
Âge: Contrôler les métaux par la pensée
Métiers: :
Disponibilité Rp: : 42 ans

MessageSujet: Re: Sebastian Barnes Ven 29 Jan - 9:19

(Moi et ma maladresse légendaire -_-')

Merci pour l'accueil et la validation! Le règlement a été signé ;)

En ce qui concerne le pouvoir, je ne suis pas une adepte des X-Men, donc jusqu'à quel point il est ressemblant, je ne sais pas. Je vois très mal Sebastian déplacer un immeuble entier ou quelque chose du genre, ça reste dans le domaine du raisonnable. Mais il est clair que ça vient de là ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucifer
MJ - - - grouuuu je suis méchant

avatar


Messages : 2581
Date d'inscription : 28/05/2009
Pouvoirs : Ceux du démons



Dans le monde de Londres
Âge: 6000 ans
Métiers: : Maître des enfers
Disponibilité Rp: : OPEN

MessageSujet: Re: Sebastian Barnes Ven 29 Jan - 9:23

MDR^^

Un petit bug mais rien de méchant, donc comme je l'ai dis tu es validé. Tu auras droit à un petit cadeau de bienvenue dans ma section créa^^

_________________

-|L'histoire |-|Fiche d'évolution|-


    "Vous savez...il suffit de peu de chose pour être heureux. Je le sais bien, je sais toujours tout. Vous devriez...me faire confiance. Je peux vous donner tout ce que vous désirez. En échange, je ne demande que votre âme, si peu en sommes."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ambrosia.forums-actifs.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sebastian Barnes Ven 29 Jan - 13:25

Wouhou t'as réussi! XD!

Welcome donc! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sebastian Barnes

Revenir en haut Aller en bas

Sebastian Barnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Bells :: Purgatoire :: Présentations :: Chasseurs :: Validées-