Hell's Bells

FORUM PLUS DE 18 ANS
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Jack Barham

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Jack Barham

avatar


Messages : 33
Date d'inscription : 28/11/2012
Pouvoirs : Présence : il peut tout aussi bien cacher sa présence que la révêler au grand jour, auquel cas, il attire ous les regards...
Chasseur : inconnu pour le moment


MessageSujet: Jack Barham Mer 28 Nov - 8:21


<
1 - Mise en bouche
Identité
Nom: Barham
Prénoms : Jack
Âge: 179 ans (mort à 28 ans par noyade…
Sexualité: hétéro-curieux
Métier: éducateur animalier dans un refuge/chroniqueur anonyme

Pêché: difficile à dire… orgueil sans doute
Pouvoirs: Présence - c’est assez simple en fait, il est capable d’imposer ou effacer sa présence, ainsi, il peut choisir de faire en sorte que tout le monde le remarque ou au contraire, que personne ne le remarque, au point de se montrer indispensable ou de se faire complètement oublier. Inactivé, il apparait normalement, ni particulièrement discret, ni particulièrement voyant.
Chasseur: inconnu

2- Le personnage
Caractère : Personne assez pessimiste de nature, il estime que chercher à gagner sa vie est une perte de temps, il ne veut être redevable de personne et fait tout pour préserver son indépendance. Méprisant avec tout le monde, il semble se croire meilleur que les autres, choses qui n’est pas le cas du tout sans doute, mais c’est sa manière d’être.
Facilement sec, tranchant et méchant, non sans dessein, il n’est pas quelqu’un de violent par nature, non, au contraire, il estime qu’un poignard entre les omoplates est une solution des plus efficaces, mais mieux encore, tuer quelqu’un c’est bien, après tout, personne ne mérite la vie qu’on lui offre à la naissance, il préfère démolir les gens, s’attaquer à leur réputation, vie de famille, vie de couple, vie sociale, ça, c’est quelque chose. Semer doute et zizanie, voilà quelque chose d’utile ! Il est bien mieux de faire mourir quelqu’un socialement, briser une vie, et voir la personne se repaitre dans la misère qu’il mérite, comme tous les autres ! Oui, il est misanthrope sur les bords comme au milieu…

Physique : Grand, sans doute dans le bon mètre quatre-vingt-dix, notre belle âme, si tant est qu’une âme aussi noire puisse être belle, porte des cheveux longs aux épaules, fin et raides, aussi noir que le plumage d’un corbeau, ainsi qu’une légère barbe. Non pas qu’il y fasse grande attention, mais il trouve que cela a un certain charme non négligeable !
Il est aussi plutôt bien bâti, en effet, la largeur de ses épaules est sans doute un peu plus imposante que la moyenne, lui donnant régulièrement un aspect d’armoire à glace. De plus, ayant du mal à sourire, il a tendance à faire peur aux enfants de manière assez naturelle. Il s’en vanterait presque s’il était plus expansif, en effet, sa parole est presque aussi rare que son sourire…
D’un point de vue vestimentaire, il semble constamment habillé de vêtements très clairs, surtout du blanc, en t-shirt avec un jean troué bien malgré lui. Seule exception : son long trench coat de cuir noir et son chapeau western de la même couleur, lui donnant un air particulièrement patibulaire.

3 - Biographie :
Vous en avez peut être entendu parler, la guerre de sécession ? Oui, il est aussi vieux que cela, à l’époque de celle-ci, il n’était que major dans les armées des Etats Unis. Mais revenons bien avant. Originellement, il n’était que le fils d’un militaire, son nom d’origine ? Davis, William « Bill » Davis. Père voulait un politicien, père a biens su comprendre qu’il pouvait aller se faire foutre. Ce n’était pas parce que père voulait devenir président des USA que son fils le voulait aussi !
Quoi de mieux que l’armée pour se séparer d’une telle emprise, en effet, il entra dans l’armée dès que possible au travers d’une école militaire, west point, pour devenir sous-officier. Il n’eut jamais le temps de finir celle-ci puisqu’il fut bientôt question de guerre, en effet, son père avait perdu les élections et déjà sept Etats le réclamaient comme dirigeant en faisant sécession, leçons d’histoire, oui sans doute.
Hélas, la rigueur militaire fut trop stricte pour lui, bien vite, il eut des ennuis et aux jours de mitard se succédèrent les jours de trou… c’est d’ailleurs là dedans qu’il rencontra quelqu’un de très particulier.
Son nom ? Quantrill, William Quantrill. Un engagé qui comme lui avait tendance à croire que la lo n’était qu’une belle foutaise… en cela, il le comprenait tout à fait ! Le règlement était de la foutaise, si l’on voulait gagner tous les moyens étaient bons ! Aussi, bien vite, ils désertèrent avec quelques compagnons d’infortune aussi déterminés qu’eux. Ensembles, ils enrôlèrent tous les gens de bonne volonté, qu’ils soient fermiers, déserteurs, soldats, tout le monde qui souhaitait participer.
Les raids commencèrent. Au début, il ne s’agissait que d’actes de francs tireur, attaquant l’arrière, les lignes de ravitaillement, se chargeant d’envenimer les relations avec les indiens, bref, tout pour compliquer la vie de l’Union. Enfin, ça, ce fut au début. Peu à peu, ils se radicalisèrent jusqu’à perpétrer de vrais massacres, d’abord par fanatisme, puis par envie, par plaisir, enfin, pour sa part.
Parmi le plus impressionnant des carnages, on peut parler du massacre de la ville de Lawrence. En une nuit, rien qu’une, cent quarante deux morts, cent quatre vingt bâtiments détruits, sans parler des blessés. Le meilleur, ce n’étaient que des civils sans défense, mais pourquoi se priver ?
Jamais il n’éprouva le moindre remord à cette idée. Il continua sur la lancée avec plaisir, volant, tuant, pillant, massacrant sur les ordres de Quantrill, ou du moins, ça le fut jusqu’à un certain point… une tentative qui correspondait plus à quelque chose d’héroïque qu’à une technique habituelle, une petite charge au bord d’une rivière. Ils avaient un canon. Il avait déjà vu ça et avait déjà survécu. Ils l’avaient chargé de mitraille. Vous avez déjà essayé de nager avec dix livres de plomb entre les côtes ? Croyez le, ce n’est pas possible… le pire fut le fait qu’il n’y eut pas de blessures mortelles, juste de quoi l’empêcher de nager et que l’épuisement le fasse se noyer. Charmant n’est-ce pas ?
C’est ainsi qu’il mourut. Oui, mourir. Mais bien sur, il ne finit pas au paradis. Non, un bien bel enfer dites donc, quel dénouement surprenant. Ce qui est moins surprenant est qu’il se retrouva dans le cercle de l’orgueil. Combien de temps il y passa ? Une cinquantaine d’années sans doute. Non, bien plus, il y passa beaucoup trop de temps… Ce fut une horreur ! Toute personne reverrait sa façon de penser avec des tortures comme celle qu’il subit.
Mais jamais il n’accepta d’être ce que l’on voulait de lui : un toutou… oui, voilà ce que l’on attendait de lui, chaque jours la torture physique alternait avec la torture morale, mélange auquel n’importe quel homme de raison aurait sans doute flanché ! Pas lui ! Il résistait tant bien que mal pendant des décennies. Il en perdit toute notion du temps extérieur comme intérieur, il ne savait plus qu’une chose : c’était long l’éternité ! Chaque seconde de torture était des heures, chaque heure de tranquillité était une très légère seconde… enfin, jusqu’au jour où il craqua. D’ici à, il fut torturé au-delà de tout ce que l’homme peut imaginer, comment mieux punir l’orgueil que par transformer en loque humaine ? Oui, c’était bien ce qu’il subissait ! Et tous les sadiques du monde, tous les pires dominateurs de la terre ne sont que des amateurs en comparaison des tortionnaires de là bas ! Autant éviter si possible de tenter une quelconque comparaison, cela ne servirait à rien ! Vous êtes hors de course dès l’entrée de jeu…
Mais peut être que sans cela il ne serait pas dans une disposition aussi favorable aujourd’hui… car il ne l’aurait jamais rencontré ! Il lui offrit une chance. Pourquoi lui ? Qui sait, mais au fond, il avait simplement pris un pigeon sans doute, c’était un démon après tout ! Mais bon, il devait trouver une forme de réconfort dans l’idée qu’à cet endroit, tout le monde courbait l’échine devant lui. Son nom ? John… oui, le fils de Lucifer.
Il lui proposa un contrat, un marché, une alternative, avec en jeu ni plus ni moins que sa totale liberté. Libre de ce lieu infernal, libre de toute influence du maître des lieux.
En échange de quelques services, il pouvait bien faire cela, non ? D’autant que ces quelques services étaient bien maigres comparés à une complète liberté ! Même le pire des orgueilleux sait reconnaitre un marché avantageux ! Il accepta et commença par s’échapper. Ce fut pénible, long et douloureux, mais quelle satisfaction ! Quand il parvint à respirer le bon air pur à disposition ! L’air de la terre ! L’air humain !
Enfin, ce fut ça juste avant de se faire percuter par un étrange véhicule. Une voiture ils appelaient ça ! Cette chose n’avait ni chevaux, ni bœufs, mais fonçaient aussi vite qu’une locomotive à vapeur ! Où allait le monde ?
La personne qui conduisait, une femme, en sortit et montra bien vite tous les signes indiquant son désarroi, au point de l’amener dans un endroit où il pourrait se reposer, faute d’avoir appris grand chose sur lui. Il s’agissait d’une arrière salle inutilisée dans laquelle elle se reposait en période de gros travail dans un refuge animalier. Il apprit qu’il était à Londres, et qu’il ne savait plus rien d’autre. Cette jeune femme l’hébergea, mais en échange, il l’aidait quotidiennement, se découvrant une affinité particulière à la compréhension animalière. Il semblait particulièrement compétent. Alors pourquoi chercher du travail ailleurs ? Il se fit alors Appeler Jack Barham, ne cherchant qu'à moitié à se protéger...
Il mit un certain temps à s’adapter à la nouveauté sortant très peu dans un premier temps, mais au final, il a toujours un peu de mal avec bon nombre de choses. Mais il s’adapta bien vite aux nouveaux médias, notamment internet, internet sur lequel il commença à jouer en créant un blog, depuis, chaque semaine il écrit un à deux articles, pour le plaisir, sur des sujets divers et variés. Son ton sec et mordant, son sarcasme, son ironie et par-dessus tout son humour plus noir que les insondables ténèbres abyssales en ont fait quelqu’un d’assez connu sur la toile. Un pseudo peut être ? Oui, Praecursoris, ça se retient bien vite comme nom ! Non ?
Plus récemment, une nouvelle aide est arrivée au refuge, une nouvelle jeune femme, assez spéciale, un peu naïve sur les bords, relativement mièvre, mais particulièrement joyeuse, toujours le sourire aux lèvres. Mais il y a un gros problème avec elle, elle semble vouloir lui coller aux basques autant que possible… Quelle plaie ! Il commence un peu à désespérer… mais pire encore, elle semble encore plus douée avec les animaux que lui ! Ce qui a un peu tendance à le vexer…
Pas plus tard qu’hier, elle lui a même parler d’une idée stupide, il l’a aussitôt envoyé paître, elle lui a parlé de rédemption…


4 - Et vous?
Prénom: et ta sœur ?
Avatar: Ricardo Medina Jr
Où as-tu trouvé le forum? : DC
Âge: 21
Possibilité de reprendre le perso en pv? : non
Les MDP ont été envoyé à? : Lulu


Dernière édition par Jack Barham le Mer 28 Nov - 10:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucifer
MJ - - - grouuuu je suis méchant

avatar


Messages : 2581
Date d'inscription : 28/05/2009
Pouvoirs : Ceux du démons



Dans le monde de Londres
Âge: 6000 ans
Métiers: : Maître des enfers
Disponibilité Rp: : OPEN

MessageSujet: Re: Jack Barham Mer 28 Nov - 8:35

Oh bas dis donc....en voilà un vilain garçon

    Très intéressant mon mignon de te voir arriver ici. Tu sembles étrangement noir, j'aime bien ça! Mais un peu con hein. Enfin, on va pas t'en vouloir tu étais....humain. Par contre j'en connais une qui va être youpi! Un orgueilleux.

    Bon allez! *lui tape sur le cul* roulez vieillesse!

    Tu iras par , ici et pis c'est tout.


_________________

-|L'histoire |-|Fiche d'évolution|-


    "Vous savez...il suffit de peu de chose pour être heureux. Je le sais bien, je sais toujours tout. Vous devriez...me faire confiance. Je peux vous donner tout ce que vous désirez. En échange, je ne demande que votre âme, si peu en sommes."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ambrosia.forums-actifs.com/
Jack Barham

avatar


Messages : 33
Date d'inscription : 28/11/2012
Pouvoirs : Présence : il peut tout aussi bien cacher sa présence que la révêler au grand jour, auquel cas, il attire ous les regards...
Chasseur : inconnu pour le moment


MessageSujet: Re: Jack Barham Mer 28 Nov - 8:39

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jack Barham Mer 28 Nov - 10:08

Soldat ... Davis... quel dommage que vous soyez de l'autre côté. Si le hasard en décide je serais ravie d'en apprendre plus.

Quel plaisir d’accueillir une âme !! Amuses-toi bien.
Revenir en haut Aller en bas
Jack Barham

avatar


Messages : 33
Date d'inscription : 28/11/2012
Pouvoirs : Présence : il peut tout aussi bien cacher sa présence que la révêler au grand jour, auquel cas, il attire ous les regards...
Chasseur : inconnu pour le moment


MessageSujet: Re: Jack Barham Mer 28 Nov - 10:14

une personne de l'union ? Intéressant ! Confédérés rulz ! xD

Merci :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jack Barham Mer 28 Nov - 10:17

Ex agent du gouvernement des Etats Unis d'Amérique. (CIA) courte mais belle période.

(Et j'arrête de flooder -->)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jack Barham

Revenir en haut Aller en bas

Jack Barham

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Bells :: Purgatoire :: Présentations :: Âmes :: Validées-