Hell's Bells

FORUM PLUS DE 18 ANS
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Anwen Sallesburg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Anwen Sallesburg

avatar


Messages : 7
Date d'inscription : 02/03/2013

MessageSujet: Anwen Sallesburg Sam 2 Mar - 15:47


1 - Mise en bouche
Identité
Nom: Sallesburg
Prénoms : Anwen
Âge: 30 ans
Sexualité: Hétérosexuel
Métier: Directrice d’un périodique à scandales.

Pouvoirs: UNIQUEMENT si votre humain est un être particulier, sinon à lever.

2- Le personnaget
Caractère : Inutile de préciser, en premier lieu, que Anwen est une femme qui sait pertinemment ce qu’elle veut et sait comment l’obtenir. De nature plutôt arrogante, elle ne se gêne jamais pour manipuler les autres afin de les faire jouer comme des marionnettes les pièces de son choix. En second lieu, mademoiselle Sallesburg sait user de son charme stupéfiant pour attendrir les hommes et les faires obéir à ses petits caprices. Cependant, bien qu’un seul homme à ce jour semble résister à ses petits jeux de manipulation, Anwen n’a perd pas son pouvoir de séduction aux yeux d’autrui.

Anwen est le genre de femme qui peut se montrer impatiente lorsque ses plans et manigances ne prennent pas le chemin qu’elle ait tracé. Son tempérament difficile est une preuve que, pendant l’enfance, cette femme fut bien trop gâtée. Souvent, elle se montre trop pressée à voir les résultats de ses jeux dangereux et elle s’en ait mordu les doigts.

Physique : Tout en élégance, mademoiselle Sallesburg est le genre de femme qui fait se retourner les hommes dans la rue lorsqu’elle les croise. Grande, mince, Anwen est une ravissante créature malgré le début de sa trentaine. Inutile de dire que la vingtaine lui manque, en fait, malgré ses charmes. La directrice possède une longue chevelure châtain lui descendant jusqu’au milieu du dos. La plupart du temps, elle les laisse libre, lui donnant ce petit air sauvage et indiscipliné. À d’autres moment, il lui arrive de se faire une queue de cheval toute simple, surtout lors du travail ou de rencontre professionnel avec une autre femme. Après tout, inutile de se montrer trop séduisante s’il n’y a pas d’hommes à envouter.

Anwen Sallesburg se plait à porter des vêtements griffés qui mettent ses belles courbes en valeur. Elle n’a pas la plus grosse taille de bonnet en ville, mais l’absence de vulgarité fait souvent plus d’effet aux hommes importants. Elle aime mettre ses membres graciles et délicat en valeur, mais ne porte pas le moindre vêtement qui soit trop court ou qui lui dévoile le dos, de peur d’afficher certaines marques corporelles laissées par l’homme qui l’a manipuler à son tour.

3 - Biographie :

Anwen Sallesburg est née à Londres , dans un quartier huppé de Londres, d’une famille tout de même aisée. Dès la naissance, la femme a été privée de sa figure paternelle et, au fil des années, malgré les demandes, sa mère ne lui a jamais révélé qui était cet homme ou ce qu’il faisait de sa vie. Elle ne sait d’ailleurs même pas si ce fantôme de sa vie est en vie aujourd’hui, ou même s’il vit toujours à Londres. Durant sa jeunesse, cette pensée l’a torturée longtemps, mais, les années passées, elle apprit à oublier ce genre de questionnement qu’elle juge aujourd’hui insignifiant. Elle termina sa fixation sur son paternel vers l’âge de huit ans, puis se mit à exploiter son caractère manipulateur, très tôt. En effet, la jeune Anwen était une très belle enfant, et un sourire de gamine ou de grands yeux larmoyants lui apportait tout ce qu’elle voulait de sa mère ou du reste de sa famille, sans parler des amis de ceux-ci. À l’école, elle était brillante et accumulait souvent de bonnes notes, surtout en ce qui concernant les écrits ou les dissertations orales. Elle était bonne oratrice et sa beauté mélangée ;a son intelligence lui valu d’être une adolescente très populaire.

Au niveau de son comportement, la jeune Anwen prit beaucoup exemple de sa mère et de son métier. Elle aimait potiner, afficher les scandales de l’école, inventer des choses, même. Oh, ce professeur qui avait mis sa main sous la chandail de cette élève, oh! Le cuisinier qui crache dans la soupe! Et que dire de toutes ces pauvres victimes de son œil de faucon et de son esprit perspicace. Elle gâcha la vie de beaucoup de gens, en fait, mais cela l’important bien peu, tant qu’elle augmentait sa célébrité. Elle avait besoin de tout savoir sur les autres, tout leur défauts, tout leurs écarts de conduite. Elle se sentait comblée en affichant au monde entier comment les humains pouvaient être imparfaits.

D’ailleurs, plus tard, lorsque sa mère ne fut plus désireuse de bosser pour son entreprise de périodique à potins, sa fille se porta joyeusement volontaire pour poursuivre ce métier. Elle prit alors les rennes du périodique, plus exigente que sa mère, plus sévère, plus ambitieuse qu’elle. Au Diable toutes ces petites rumeurs insignifiantes! Elle voulait frapper gros! Elle voulait grossir son entreprise, mais pour ça, elle avait besoin d’argent…

Elle usa de ses charmes pour avoir la bague au doigts. La bague au doigt de la part de son premier mari, un septuagénaire particulièrement fortuné. Elle le rendit heureux grâce à son corps, acheta son affection avec ses charmes, joua la femme ouverte, dans tout les sens du terme. Bref, elle s’assura d’être bien inscrite sur le testament de ce squelette ambulant. Maintenant, il lui fallait précipiter le décès…

Un bien bête accident, en fait. Une noyade toute simple. Un peu trop d’alcool généreusement apporté par sa femme chérie, puis une perte d’équilibre et plouf, dans l’eau, le vieux. Ah, mais comment accuser Anwen de négligence ou même de meurtre prémédité? Qui pouvait prouver que l’homme était tombé dans l’eau car elle l’avait poussé, alors qu’il était déjà si vacilant? Personne. Absolument, personne, car il n’y avait pas eu le moindre témoin.

Elle hérita d’une belle somme, mais pas assez à son goût. Elle révona une partie de ses bureau et réussit à mettre le grappin sur un autre homme, un peu plus jeune mais plus riche encore. Comment elle s’arrangea pour le tuer? Encore une fois, ce fut bien simple. Mari Nurméro Deux aimait bien faire des balades en forêt en fin d’après-midi. Anwen engagea un homme qui possédait un élevage de chiens et lui demanda, après lui avoir remis une somme faramineuse, d’ordonner à sa bête la plus violente de sauter à la gorge de son mari quand ils se croiseraient à la randonnée. Encore une fois, cela porta ses fruits. Mais qui enfermerait l’homme, alors que c’était le chien qui fut prit d’une rage incontrôlable? On euthanasia la bête, tout simplement, et remis une amende au dresseur, bien moindre que le montant avec lequel il ressortait de merdier.

Bref, nouvelle fortune pour notre belle Anwen, qui termina ses projets et grossit son entreprise à potins. Elle pu alors s’acheter du matériel, s’offrir les services de paparazzis divers, de fouineurs professionnels, d’hackers, afin de farfouiller dans les ordinateurs de ses futurs victimes pour en ressortir un maximum de détails compromettant.

Son plus gros coup pointa le bout de son nez quand elle s’intéressa à un certain Gareth Sinclair. Des petits rumeurs pas tout à fait fondées voulaient qu’il trame des trucs louches… pour en avoir le cœur net, Anwen usa des services d’un espion, si on pouvait appeler cela comme ça, qui pourrait se mettre au service de cet homme, comme employé, ou homme de main. N’importe quel rôle qui puisse lui permettre d’être assez près de Gareth. Encore une fois, succès total. Son homme lui ramena un dossier subtilisé chez son employeur, témoignant de plusieurs crimes au niveau fiscal, dont la fraude. Bon sang, c’était parfait, c’était juteux, ça allait lui rapporter gré.

Le soir où elle se présenta chez Gareth Sinclair, elle lui exposa ses preuves et exigea d’être payée pour son silence. Elle lui demanda argents, avantages sociaux, plus encore. Une fois ses cartes jouées, elle partit, triomphante. Mais, contre toutes attentes, elle reçut une claque à la figure quand une quinzaine de jours plus tard, Gareth demanda à la voir.

La suite fut son cauchemar. Cet homme avait des contacts partout, elle aurait dût s’en douter. Il afficha ses relevés de comptes, avait retracé les gens qu’elle avait engagé, avait interrogé. Bref, il savait ce qu’elle avait fait de ses maris. Il la savait coupable. Son jeu était plus fort que le sien, et elle dût s’incliner de force devant cet homme. Elle s’était fait avoir sur ce coup et aujourd’hui, elle en payait le prix.

gareth Sinclair l’a fit sienne. D’ailleurs, elle en porte les marques sur son corps. Un tatouage discret dans l’intérieur de la cuisses. Ses initiales qu’elle porterait à jamais, avec la honte. Sans parler des trois piercings qu’il lui imposa. Deux à chaque seins, et un, entre les jambes, de quoi l’humilier encore plus. Chaque fois qu’elle se voyait nu, en sortant de la douche ou en se levant le matin, elle pouvait constater qu’elle appartenait à cet homme encore plus crapuleux qu’elle. Mais elle se vengerait. Oh oui, elle se vengerait un jour, il pouvait en être sûr.

Seulement, elle devait le bon moment et préparer son coup…

4 - Et vous?
Prénom: C’est un interview?
Avatar: Kate beckinsale
Où as-tu trouvé le forum? : Gareth sinclair me l’a montré
Âge: 19 ans
Possibilité de reprendre le perso en pv? : Peut-être
Les MDP ont été envoyé à? : Lucifer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gareth Sinclair

avatar


Messages : 534
Date d'inscription : 15/10/2012
Pouvoirs : Altération sensorielle (vue et toucher)

Dans le monde de Londres
Âge: 35
Métiers: : Glandeur (rentier/actionnaire) et proprio de l'Idalgo
Disponibilité Rp: : Ouvert

MessageSujet: Re: Anwen Sallesburg Sam 2 Mar - 15:55

Wilkommen

Moi, ça me convient, adaptation comme je l'attendais pour ce prédef que j'ai créé. Bon, en même temps on en a bien discuté à l'avance^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satan
Maître de la Colère

avatar


Messages : 1413
Date d'inscription : 08/05/2011
Pouvoirs : Emphatie
Maladie terrestre : Pneumonie



Dans le monde de Londres
Âge: 4567 ans
Métiers: : Prince des Ténèbres
Disponibilité Rp: : ouvert

MessageSujet: Re: Anwen Sallesburg Sam 2 Mar - 22:31

Bienvenue Miss et bon jeu parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucifer
MJ - - - grouuuu je suis méchant

avatar


Messages : 2581
Date d'inscription : 28/05/2009
Pouvoirs : Ceux du démons



Dans le monde de Londres
Âge: 6000 ans
Métiers: : Maître des enfers
Disponibilité Rp: : OPEN

MessageSujet: Re: Anwen Sallesburg Dim 3 Mar - 2:06

Je rappellerais en tout premier lieu à ces Messieurs que l'on ne poste sur une fiche qu'une fois le passage de l'admin effectuée. Pas avant *sort le fouet*

Bonjour et bienvenue à Londres ma cocotte.

    Et bien, rien à redire vraiment à cette fiche, tu es validée, je t'invite à passer par , ici ! Merci de remplir le carnet de ton profil.

    Bon jeu parmi nous.


_________________

-|L'histoire |-|Fiche d'évolution|-


    "Vous savez...il suffit de peu de chose pour être heureux. Je le sais bien, je sais toujours tout. Vous devriez...me faire confiance. Je peux vous donner tout ce que vous désirez. En échange, je ne demande que votre âme, si peu en sommes."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ambrosia.forums-actifs.com/
Gareth Sinclair

avatar


Messages : 534
Date d'inscription : 15/10/2012
Pouvoirs : Altération sensorielle (vue et toucher)

Dans le monde de Londres
Âge: 35
Métiers: : Glandeur (rentier/actionnaire) et proprio de l'Idalgo
Disponibilité Rp: : Ouvert

MessageSujet: Re: Anwen Sallesburg Dim 3 Mar - 2:08

Toute mes excuses pour cet égarement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anwen Sallesburg

avatar


Messages : 7
Date d'inscription : 02/03/2013

MessageSujet: Re: Anwen Sallesburg Dim 3 Mar - 3:30

Ah, mais que voulez-vous! Je leur faisais trop d'effets!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belzébuth
Vos désirs sont mes proies
avatar


Messages : 114
Date d'inscription : 09/05/2011
Pouvoirs : Résurection
Maladie terrestre : Syphilis

Dans le monde de Londres
Âge: 4567 ans
Métiers: : Maître de la luxure
Disponibilité Rp: : Dispo

MessageSujet: Re: Anwen Sallesburg Dim 3 Mar - 8:31

Bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Anwen Sallesburg Lun 4 Mar - 12:11

Bienvenue la jolie !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anwen Sallesburg

Revenir en haut Aller en bas

Anwen Sallesburg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Bells :: Purgatoire :: Présentations :: Humains :: En attente-